Espace de dialogue entre le territoire et les montagnes

La région

La région des caraïbes colombiennes et son climat tropical sec (30° en moyenne) s’étend de la frontière avec le Panama jusqu’au désert de la Guajira, point le plus au nord de toute l’Amérique Latine. Des centaines de kilomètres de plages plus paradisiaques les unes que les autres en longeant les bouillonnantes villes de Cartagena (et son héritage colonial), Barranquilla (et son carnaval emblématique) et Santa Marta (à proximité du parc Tayrona). Mais pas que ! Cette région abrite aussi l’un des plus hauts massifs côtiers du monde. La Sierra Nevada de Santa Marta culmine à 5775m d’altitude à seulement 40 km des côtes. Ce massif est l’habitat originel des descendants de 4 tribus amérindiennes : les kogis, les arhuacos, les wiwas et les kankuamos. Entrer dans la Sierra Nevada de Santa c’est entrer dans un territoire sacré. Le « cœur » même de la planète selon les natifs qui, malgré de nombreux déplacements forcés, restent bien présents, éparpillés dans ces montagnes. Ils continuent d’en prendre soin et de conserver leurs cultures tout en s’adaptant au monde actuel comme ils peuvent. Venez ici, en paix, vous connecter à la nature.

Les hôtes

« Féderico ton lieu est superbe, les cabanes sont naturelles et magnifiquement construites, on mange délicieusement mais je ne suis pas sûr qu’il réponde au projet de Soliderrance. L’hôtellerie est bien ton activité principale ! »

« Comment ça ? me répond-il avec la bienveillance qui le caractérise, c’est bien des voyages régénératifs que tu projettes de proposer ? Ici nous créons et préservons une réserve naturelle depuis que nous avons acheté cette terre en 2013. Nos visiteurs sont ravis de nous aider à planter des arbres, observer les 40 espèces d’oiseaux que nous avons répertoriés ou assister à la fabrication de nos cabanes bioconstruites. Et puis tu sais nous sommes très connectés à deux communautés indigènes voisines (les wawis et les arhuacos) qui seraient ravis de recevoir les voyageurs de Soliderrance. Au contraire, cela me semble être une vraie expérience régénératrice ! »

Et oui, il a raison. Soliderrance vous propose donc de rencontrer leurs deux enfants dans leur lieu de vie à Minca. 4 hectares de faune et de flore vous entoureront. Ils ont même aperçu un jaguar à proximité non loin. Introduction théorique et pratique à la permaculture, conservation de cette forêt tropicale humide et repos seront à votre programme. Vous profiterez de ce paisible petit village qui est une destination privilégiée pour observer les oiseaux, faire de belles randonnées et se baigner dans les eaux cristallines des différentes rivières.

Et comme nous l’a promis Fédérico, la porte d’une tribu arhuaco vous sera ouverte. Ati et Dwinek (les sœurs majeures d’une grande fratrie) développent un courageux projet familial après avoir récupéré des terres occupées par les narcotrafiquants. Dans ce territoire magique à quelques heures de marche depuis la plage elles créent un « espace de dialogue entre le territoire et les montagnes ». Vous vivrez une expérience unique au rythme de leurs tâches: semer, récolter, cuisiner, remercier la vie. Malgré l’accès aux technologies modernes qui permettent aux enfants de s’éduquer, vous ferez un bon en arrière, quand la couronne espagnole et le narcotrafic n’avaient pas encore fait souffrir ces peuples originaux.

C’est eux qui vous régénèreront. Vous n’aurez qu’à être respectueux, curieux, raisonnables et vivre à leur rythme.

Dans la Sierra Nevada de Santa Marta nous avons beaucoup à apprendre de la relation à la nature ! Un magnifique cadeau pour vous pour, eux et pour la planète.