Solidaire – Régénératifs – En immersion

14 jours en Casamance Sénégalaise

Durée : 14 jours

Prix : À partir de 1 520€/personne

Ce voyage est dédié à celles et ceux qui veulent voyager pour apprendre auprès des locaux et découvrir toutes les richesses des des cultures les plus remarquables des peuples de Casamance : Diola,
Baînouk, Balant, Mandinge, Soninké, Toucouleur et Peul. Un séjour de 14 jours où vous serez accueillis exclusivement chez l’habitant (campements villageois et chambres d’hôtes). Des hébergements qui peuvent parfois paraître sommaires mais où l’accueil est on ne peut plus chaleureux.

Vos actions solidaires et régéneratives

  • La construction de la boulangerie est en partie financée par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur et le pain de Babacar vient offrir une alternative alimentaire au riz, très consommé dans le village.
  • Le Campement d’Egueye soutien les activités de la jeunesse et une partie des revenus qu’il génère sont injectés dans le développement et la création d’emplois. Il répond à l’idée de conservation durable de l’environnement en entretenant avec grand soin le couvert végétal aux alentours du campement.
  • L’unité de transformation de noix de cajou a été initié pour profiter des nombreux anacardiers de la région et pour offrir un travail aux femmes du village (en particulier les mères filles, de très jeunes mamans éloignées de l’emploi).
  • Ce projet n’est qu’à son début donc vous participez à la naissance d’une action que l’Aire Marine Protégée espère concluante pour l’avenir ! Il est en partie financé par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur.
  • Le carré maraicher offre aux femmes une vraie source de revenus et une indépendance financière. La difficulté réside dans la culture d’un sol assez pauvre et du manque d’eau douce. Il est en partie financé par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur.

Votre programme détaillé

Jour 1 - Arrivée au Sénégal, chez Jeannette

Vous arrivez à l’aéroport de Banjul, en Gambie où votre guide vous attend. Ensemble, vous prenez la route pour Abene, votre première étape en Casamance. Vous séjournez chez Jeannette qui s’est battue face à l’industrie chinoise pour conserver son petit coin de paradis au bord de l’océan.

Jour 2 - Journée détente et pêche

Pour cette première journée en Casamance, vous prenez vos marques tranquillement : baignade dans l’océan, cueillette dans le verger de Jeannette si la saison s’y prête. Le soir, votre guide organise une soirée de palabres au coin du feu pour vous présenter la Casamance, son histoire, ses cultures, etc.

Jour 3 - Balade à Kafountine

Aujourd’hui votre guide vous emmène découvrir la ville voisine de Kafountine. Vous profitez du retour des pêcheurs le matin pour assister au ballet incessant des marins entre leurs bateaux et la plage où les femmes les attendent pour récupérer le poisson.

Vous prenez ensuite la direction d’un centre de formation dédié aux jeunes femmes : couture, cuisine, business, toutes les clés leur sont données pour réussir leur entrée dans la vie professionnelle. Vous mangerez d’ailleurs au restaurant d’application. L’après-midi, vous profitez de l’ombre et la fraicheur du jardin botanique, le 1er jardin bio d’Afrique de l’Ouest ! Les entrées au jardin financent le centre de formation. Sur le retour, vous faites un arrêt près d’un immense fromager sacré.

Retour chez Jeannette en fin de journée

Jour 4 - Transfert chez Hyacinthe, à Niomoune

Ce matin vous partez au coeur de la mangrove casaçaise ! Après 1h de voiture, votre pirogue vous attend à l’embarcadère d’où vous partez pour 3h de navigation au coeur des bolongs. En chemin vous aurez l’occasion d’observer de nombreux oiseaux et peut être même la chance de croiser des dauphins.

C’est Nestor qui vous souhaite la bienvenue dans son campement. Pendant 2 jours vous allez vivre au rythme local entre le village de Niomoune et la mangrove. Vous profiterez de l’après-midi pour rejoindre Niomoune où vous ferez la rencontre de Babacar, le boulanger du village. Il vous accueille dans la boulangerie et son four à bois pour fabriquer le pain du soir.

Jour 5 - Randonnée ornithologique et activités avec les femmes

Après un petit-déjeuner pris de bonne heure, vous partez pour une randonnée vers le village enchanteur d’Hitou, haut lieu de la religion animiste des Diolas. En chemin, vous traversez des paysages variés faits de villages, rizières, plaines avec leurs baobabs et mangroves où de nombreux oiseaux ont élu domicile. C’est ici que vous pique-niquerez.

Vous profiterez de l’après-midi ensoleillé pour découvrir le village et vous reposer à l’ombre des fromagers. Vous retournerez ensuite du côté de Niomoune rejoindre les femmes du GIE (Groupement d’Intérêt Economique) pour les accompagner sur leurs activités du jour : selon la saison séchage poisson/huitres, récolte de fruits, confection de confiture/jus ou du miel voire bioconstruction avec les hommes.

Jour 6 - Cours de cuisine sénégalaise et arrivée chez Mamadou, à Efrane

Ce matin, départ en pirogue pour le village de Carabane, sur l’île du même nom. A l’ombre du fromager, près du marché vous retrouvez Aminata, la femme du chef du village qui vous propose de cuisiner un plat typique sénégalais. Alors Yassa, Thieb, lequel allez vous choisir ? Peu importe votre choix, vous aurez la chance de le déguster tous ensemble.

Passée la digestion, vous reprenez une pirogue pour rejoindre le campement de Mamadou, sur l’île d’Efrane, à env. 15min. Ici, vous vous installez au choix dans l’une des chambres en dur à moins que vous préfériez vous percher dans les arbres dans l’une des cabanes en bois. Vous profitez de l’après-midi pour vous détendre au bord du bolong, vous baigner ou même pêcher (le campement peut vous prêter du matériel).

Votre journée se termine par une soirée au coin du feu, au rythme des percussions.

Jour 7 - Découvertes autour d’Efrane

Pointe Saint Georges et lamentins

Après un petit-déjeuner face au bolong, vous partez en excursion en bateau vers la pointe St George. Vous pourrez admirer les rivages du fleuve Casamance puis vous visiterez le petit village traditionnel de la pointe St George. Aurez vous le courage de monter tout en haut du mirador ? À marée basse, vous pourrez même apercevoir quelques lamentins.

Villages de Diogué et Nikine

Vous partez pour le village de pêcheurs de Diogué puis de découvrir la magnifique plage sauvage proche du village de Nikine où vous pourrez relaxer. Au cours de cette journée, vous aurez certainement la chance de voir des dauphins

Balade dans les bolongs et miellerie

Vous partez pour une magnifique balade en pirogue au coeur de la mangrove. Vous emprunterez notamment le magnifique bolong tunnel de Sifoca avant de rejoindre Vindaye où un stop est prévu à la miellerie du village.

Île aux oiseaux (entre juillet et décembre)

Vous partez ensuite, au coucher du soleil, en bateau, en compagnie de votre guide vers l’île aux oiseaux. Cette île porte bien son nom puisque d’innombrables oiseaux, plus beaux les uns que les autres, viennent y passer la nuit. Un régal pour les yeux !

Jour 8 - Immersion nature et culture chez Abdou, sur l’île d’Egueye

Ce matin, le piroguier vous conduit sur l’île sauvage d’Egueye, un petit havre de paix dans un environnement de mangrove très préservé. Vous vous installez au campement de Abdou.

Avant de déjeuner, votre hôte vous propose un atelier de vannerie pour découvrir le savoir-faire local.

L’après-midi, vous partez pour une balade guidée de 2h-2h30 en kayak. L’occasion unique de découvrir l’écosystème de la mangrove de façon douce et silencieuse. Vous vous enfoncerez dans les plus petits bolongs, au coeur des palétuviers où vivent de nombreux oiseaux. Pause baignade conseillée !

Jour 9 - Retour dans les bolongs et transfert chez Elisabette, à Oussouye

Après un petit-déjeuner copieux, vous partez à la rencontre des crocodiles avec un guide du campement. Découvrez un lieu favorable à la vie et la reproduction des crocodiles et profitez d’une ambiance calme, seul le bruit du moteur et de la nature vous viendra à l’oreille. Vous devrez être attentif pour avoir la possibilité de les observer.

Après un déjeuner au campement, départ en pirogue pour le village de Diakene où vous retrouvez votre chauffeur. Avec lui, vous partez en direction d’Oussouye où êtes accueillis par la douce Elisabette à son campement.

Jour 10 - Le Royaume d’Oussouye en vélo

En matinée, départ pour une balade VTT au coeur de 5 villages unis par les traditions et la royauté Diola. A travers les villages, fétiches et fromagers sacrés, votre guide vous en apprend d’avantage sur la culture diola.

Vous ferez un stop au centre de transformation de noix de cajou où vous ferez la rencontre de Patern. Il vous expliquera tout le processus de transformation de la noix de cajou avant une petite dégustation à l’ombre des anacardiers.

En fin d’après-midi, vous faites la rencontre du Roi d’Oussouye, une personnalité très importante et très influente dans la région. Il est un régulateur social et le garant des traditions de son Royaume (rencontre soumise à sa disponibilité).

Jour 11 - Déjeuner à Ziguinchor et transfert chez Ousmane à Niafrang

Vous partez d’Oussouye en fin de matinée pour rejoindre Ziguinchor, première étape de votre périple. Vous déjeunez dans la préfecture de Casamance.

L’après-midi, vous prenez la route de Niafrang, le coeur de nos projets ! Vous êtes accueillis par Ousmane et sa famille (et les femmes du village !), dans son campement qui est une véritable oasis perchée sur la dune du village, en bord de bolong.

En soirée, vos hôtes vous proposent une soirée contes casaçais au coin du feu

Jour 12 - Sauver les bolongs avec l’ostréiculture

L’élevage d’huitres sauvages sur les racines de palétuviers est une tradition locale forte et présente en Casamance bien avant l’arrivée des colons. Cependant aujourd’hui, il y a un doute assez fort sur l’impact de cette activité sur la santé de la mangrove puisque les racines des palétuviers sont sectionnées pour permettre la récolte. En l’absence de certitudes et sensibles à la préservation de leur environnement, les femmes de Niafrang mettent au point de nouvelles techniques pour faire perdurer leur tradition.

Le temps d’une matinée, vous allez découvrir ce projet à leurs côtés, les aider dans leur travail : réhabilitation des structures, réalisation de fils d’huitres, installation de greffons, etc.

Sur le chemin du retour, votre guide n’hésitera pas à vous présenter ses amis artisans, producteurs ou encore à partager avec vous les savoir-faire locaux (ex. cueillette et extraction de l’huile de palme, dégustation de vin de palme, vannerie, etc).

L’après-midi et jusque dans la soirée, vous aurez peut-être la chance de participer à une danse du kumpo, fête traditionnelle diola et manding

Jour 13 - Découverte de la poterie casaçaise

Ce matin vous partez à la rencontre de Souadou, une potière reconnue dans la région. Elle tient son savoir-faire de sa mère et de sa grand-mère et, vous verrez, elle sait le transmettre à ses enfants !

A l’ombre des arbres, vous allez confectionner la pièce de votre choix sous ses conseils avisés.

L’après-midi, pas de programme précis, votre guide vous proposera des rencontres en fonction des activités et disponibilités des habitants.

Vous êtes libre, aussi, de profiter des lieux : détente, baignade dans le bolong ou dans l’océan, pêche, cuisine avec les femmes, etc. Pour le dernier soir en terres sénégalaises, votre guide et Ousmane et sa famille vous préparent une petite surprise.

Laissez vous guider, connectez vous à l’instant et profitez pleinement de cette dernière soirée sur la Teranga …

Jour 14 - Maraichage et retour en Europe

Cette dernière matinée vous la passez de nouveau avec les “braves femmes de Niafrang” comme les appellent les hommes du village.

Cette fois-ci vous avez rendez vous au carré maraicher pour les accompagner sur les tâches du jour : arrosage, récolte, taille, etc. Le tout dans les sourires, les chants et la bonne humeur !

Le midi, vous dégusterez un déjeuner traditionnel, sur place, à la sénégalaise

Départ dans l’après-midi (selon votre horaire de départ) pour l’aéroport de Banjul où vous prenez votre vol pour l’Europe.

Vos hébergements en familles

  • La construction de la boulangerie est en partie financée par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur et le pain de Babacar vient offrir une alternative alimentaire au riz, très consommé dans le village.
  • Le Campement d’Egueye soutien les activités de la jeunesse et une partie des revenus qu’il génère sont injectés dans le développement et la création d’emplois. Il répond à l’idée de conservation durable de l’environnement en entretenant avec grand soin le couvert végétal aux alentours du campement.
  • L’unité de transformation de noix de cajou a été initié pour profiter des nombreux anacardiers de la région et pour offrir un travail aux femmes du village (en particulier les mères filles, de très jeunes mamans éloignées de l’emploi).
  • Ce projet n’est qu’à son début donc vous participez à la naissance d’une action que l’Aire Marine Protégée espère concluante pour l’avenir ! Il est en partie financé par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur.
  • Le carré maraicher offre aux femmes une vraie source de revenus et une indépendance financière. La difficulté réside dans la culture d’un sol assez pauvre et du manque d’eau douce. Il est en partie financé par le fond de développement auquel vous participez en tant que voyageur.

Construisez votre circuit sur-mesure

Découvrez nos autres circuits

[get_circuits]